14/04/2010

Son péché, il aime le vin.

L’autre  jour, Désiré a rencontré à  Nuits Saint Georges  la petite Julienas, drôlement  mimi, un sacré beau Meursault, bien charpentée, et sous sa robe vermillon un grand cru classé; ils ont passé une sacré  belle journée !

Ils se sont  balladés Entre-deux-mers, ils ont   Vacqueyras sur la plage, les pieds dans l'eau Clairette et comme le Mercurey montait sérieusement, ils ont commencé à avoir les Côtes-Rôties. Du coup, ils ont décidé de rentrer.

Mais voilà, en partant, ils se sont  retrouvés coincés dans les embouteillages, enfin les bouchons, quoi! Ils ont commencé à disputer, bref à se  crêper le Chinon .  D'un seul coup Julienas  a claqué la Corbière de la Banyuls et elle est partie !

Il s’est  retrouvé comme Macon. Quoi, s'est-il dit, elle est déjà partie, avant même d'avoir eu le temps de la Sauternes ! Mais il a couru après elle dans Lalande et les Chardonnay pour la rattraper. En la tenant dans ses bras, il lui a dit: "Ne pars plus Gamay ! "  

En pleurant, elle lui avait répondu :  "Ne m'en veux pas, je voulais juste être certaine que ton Saint-Amour était vraiment Sancerre".

Depuis, ils ne se sont plus cuités .

16:12 Écrit par Aline Amball dans Humour | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

bonjour bonjour ...
je prends quelques minutes
pour te laisser

un petit mot pour te souhaiter ...
une merveilleuse journée...
coeurdenfant
http://coeurdenfant.skynetblogs.be

Écrit par : coeurdenfant | 14/04/2010

A l'aller comme au retour nous ne pouvons que penser à Vous en passant à Beaune... Cela n'empêche pas des pensées intermédiaires....
Ce texte digne de Cyrano de Bergerac fait mouche dès l'envoi en nous témoignant vos pensées qui nous ont accompagnées en Drôme (Enclave des Papes à quelques kilomètres). OK pour la visite chocolat... et plein de pensées complices pour Vous et chez Vous... à suivre.

Écrit par : Mireille&Pat. | 17/04/2010

Les commentaires sont fermés.