03/09/2010

LE PLAN D'EPARGNE QU'IL VOUS FAUT

    Si à l'ouverture d'Eurotunnel vous aviez pris 1000 Euro d'actions, aujourd'hui, vous auriez encore 27 Euros .

Si vous avez acheté des Fortis, aujourd'hui, il vous reste...ok, je ne retourne plus le couteau dans la plaie...

 

 Mais sachez que si  l'an passé, vous aviez acheté pour 1000 Euros de bacs de Jupiler, vous auriez tout bu, et en plus, aujourd'hui, il vous resterait 380 Euros de consigne, soit le plus haut rendement !

KCAKAYP3QCA1O0ZHICA1493YBCAFNL0G7CAGD2JTMCA6RXUGBCA2VD60YCAFGU1M7CA5L1MFGCADNWHSLCAX9OBOLCA2E5AYPCAYVT6N5CAVQ3QUECANNXGZYCATFEQ4GCAKPCJPICAQ0E9RP
Avouez que le P.E.J. (Plan Epargne Jupiler ) c 'épargne qu'il vous faut ; sans oublier que les dividendes sont payés en LIQUIDE !

 

08:11 Écrit par Aline Amball dans Humour | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Nous demeurons effectivement sans nouvelle de votre part...
Belle concentration de motards!!! Est-ce vous qui disposez d'un tel porte-bouteille/canette, j'en veux un comme ça.
Bises coquines et encore provençales pour quelques jours.
Pat.

Écrit par : Mireille&Pat. | 03/09/2010

Merci "Aline" pour ce nouvel essai bien arrivé cette fois. Bisous doux et à bientôt de vos bonnes nouvelles souriantes et humoristiques. Terminé les fractures hein!

Écrit par : Mireille&Pat. | 03/09/2010

Bonjour Aline,
Ton com est passé et je t'en remercie, il semble que tu ais eu des difficultés de l'inscrire qui sont certainement due à ta connexion internet.
J'espère que tu vas continuer à nous servir ton humour le plus souvent possible.
Passe un bon après-midi.

Écrit par : Eifel | 03/09/2010

J'avais acheté des Fortis (pire ! j'y travaillais) mais j'avais également des bacs de Jupiler. Lors du crash je les ai bus et je n'y ai plus pensé.

Écrit par : robert | 04/09/2010

Bonjour chère Aline, un imprévu nous a ramené en ardenne plus tôt que prévu, je retrouve ainsi mon ordinateur et mes complicités avec lui... donc un mot chez Vous pour Vous envoyer des bisous et des pensées amicales. Nous Vous espérons avec un moral du tonnerre de Dieu et que votre désertion n'est que passagère car Vous nous manquez "tellement si fort".
Pat.

Écrit par : Mireille&Pat | 11/09/2010

Les commentaires sont fermés.