17/12/2010

CALCULER SON AGE PAR LE CHOCOLAT


  

SI.jpgTu vas voir ça marche à tous les coups.
Ne triche pas en regardant au bas de la page!

Cela prend seulement une minute. Fais les calculs en continuant.

Ne regarde pas au bas de la page avant d'avoir fini tous tes calculs.

Je te promets que ça marche !

1. Choisi le nombre de fois que tu voudrais manger du chocolat chaque semaine (plus d’une fois et moins de 10 fois).

2. Multiplie ce nombre par deux (pour être plus près de la réalité)

3. Ajoute 5

4. Multiplie par 50 — Oui, tu peux te servir d’une calculatrice. 

5. Si tu as déjà célébré  ton anniversaire cette année, ajoute 1760. Sinon, ajoute 1759.

6. Maintenant, soustrais les 4 chiffres représentant l'année de ta naissance.

Tu devrais obtenir un numéro à trois chiffres.

 

Le premier chiffre est le nombre de fois que tu veux manger des chocolats chaque semaine.

Les deux autres chiffres représentent...ton âge! (mais oui, avoue-le!)

CETTE ANNEE (2010) EST LA SEULE ANNEE OU CES CALCULS S’AVERENT JUSTES.  ALORS FAIS EN PROFITER TES AMIS EN LEUR ENVOYANT LES MATHS METHODE CHOCOLAT !

13:00 Écrit par Aline Amball | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

16/12/2010

TOUS LES MALES ONT LE MEME PROBLEME AVEC LES FEMELLES ?!

ATT0006711.jpg

10:00 Écrit par Aline Amball dans Humour | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

15/12/2010

LA FEMME AU LIT...

...aux différentes étapes de sa vie

A 8ans : Vous l'emmenez au lit et lui raconter une histoire.

 
A 18 ans : Vous lui raconter une histoire pour l'emmener au lit.
A 28 ans :Vous n'avez plus besoin de raconter une histoire pour l'emmener au lit.

FI.jpg

A 38 ans : Elle vous raconte une histoire et vous emmène au lit.

A 48 ans : Elle raconte une histoire pour éviter d'aller au lit.
A 58 ans :Vous restez au lit pour éviter ses histoires.
A 68 ans : Si vous l'emmenez au lit, ce sera toute une histoire.
                                   A 78 ans : Quel lit ? Quelle histoire ?Mais qui diable êtes-vous ?

 Selon L' INSEE
190 374 personnes font l'amour en ce moment

212 130 personnes s'embrassent
 

Les autres lisent les histoires à la con d’Aline Amball !

10:11 Écrit par Aline Amball dans Humour | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

07/12/2010

SI J’ÉTAIS UN HOMME ?

    La question étant posée, je vais essayer d’y répondre. D’abord, je m’empare de la zapette, j’appelle ma nénette pour qu’elle m’apporte une blonde à la bonne température.  Je me calle dans le sofa devant l’apéro (en l’occurrence, l’apéro étant un petit film de cul, avant le foot).  Dès que le mach commence,  je gueule : puuutain, meeerde, enculééé de mes deux …Ensuite, dans la foulée, je me gratte les couilles (ça doit être un plaisir intense, vu  la fréquence de la chose).
Je pense avoir trouvé l’essentiel, non ?!

 

10:00 Écrit par Aline Amball | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

06/12/2010

LA FEMME FATALE

                     Un de mes amis (qui a déjà écumé, sans succès,  les sites de rencontres à la recherche de l’âme sœur) a décidé de changer d’optique. Actuellement, il veut publier l’annonce suivante :« Cherche femme fatale avec grand pouvoir de séduction, sachant manipuler l’un ou l’autre godemiché, sexuellement irrésistible, pas trop candide, prête pour des soirées torrides, avec à la clef, plus si affinité ».Il est convaincu qu’il aura davantage de réponse, persuadé que toutes les nanas se voient comme ça. Ah ?!

femmefa

10:04 Écrit par Aline Amball | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

05/12/2010

PARMI LES ANIMAUX "PORTE-BONHEUR", LE PIGEON A BONNE REPUTATION

 

En regardant la nana, on dirait pas !

pi.jpg

09:00 Écrit par Aline Amball | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/12/2010

ÊTRE MAL BAISEE,

 sous-titré: CHOUPINET PREFERE CHASSER

 

choupiL’autres jour, nous étions quelques   «desperate housewives » à   parler du problème d’être « mal baisée » .   D’hab, l’expression « mal baissée » concerne une nana contestataire, trop intello, qui pense trop…On dit qu’un bon coup de b…lui ferait le plus grand bien…Heu,  mais pas du tout !  Stricto sensu, y a plus d’une nana qui voudrait être « bien baisée » mais rien n’y fait, ni ses envies, ni  ses hormones en folie. Comme disait Magalie : Moi, le vendredi ou le samedi, j’suis prête parfumée, pomponnée, à  moitié dénudée, vautrée dans le canapé et….rien, nada, niente ! Choupinet regarde la télé ou fait des mots croisés.

Chère Magalie, c’est écrit ! Depuis la préhistoire,  choupinet préfère chasser.  Alors, si tu veux un bon résultat, t’as qu’à appliquer : Joue la proie et tu verras !

09:57 Écrit par Aline Amball | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

FEMME FRIGIDE ?

fr.jpg

09:46 Écrit par Aline Amball dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/12/2010

TEST DE FIDELITE

TEST DE FIDÉLITÉ !
  
Je suis un homme très heureux.

Ma petite amie et moi sortions ensemble  depuis plus d'un an et nous avions décidé de nous marier. 
 
Je n'avais qu'un souci . . . sa  magnifique jeune soeur.
Ma future belle-soeur avait 22 ans et portait  toujours des tee-shirts moulants et la plupart du temps sans soutien gorge. 

Chaque fois qu'elle se penchait en avant, j'avais alors une vue plus que magnifique.

Ce qui me  gênait c'est qu'apparemment elle ne se comportait ainsi qu'avec moi.
 
Un jour ma future belle-soeur me téléphona
pour me présenter les faire parts de mariage. A mon arrivée elle était seule et elle me susurra qu'elle avait des sentiments pour moi. Elle m'assura qu'elle me désirait et qu'elle me voulait  une fois seulement avant mon mariage avec sa soeur.

J'étais assommé et  incapable de répondre quoi que ce soit.

Elle me dit :

« je monte à l'étage dans ma chambre. Si tu es prêt pour l'aventure, rejoins-moi ». 
 
J'étais comme  paralysé et la regardais monter.

Je restai immobile un moment et me précipitai vers la porte d'entrée. 

 J'ouvris la porte et courus vers ma voiture.

Soudain, des applaudissements ?! Toute ma future belle-famille était devant la maison. Les yeux plein de larmes, mon futur beau-père me prit dans ses bras et me dit :

« Nous sommes heureux que tu aies passé notre petit test.  Nous ne pouvions rêver d'un meilleur mari pour notre fille. Bienvenue dans notre Famille ! ».


Morale de cette histoire :

 

POUR EVITER D'ETRE DANS LA CONFITURE,

FAUT RANGER SES PRÉSERVATIFS DANS SA VOITURE !

15:46 Écrit par Aline Amball | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

VERSION ACTUALISEE DE LA FIN DU MONDE

Fin 2011, Dieu rend visite à Noé et lui dit:
 
- Une fois encore, la terre est devenue invivable et surpeuplée. Construis une arche et rassemble un couple de chaque être vivant ainsi que quelques bons humains. Dans six mois, j'envoie la pluie durant quarante jours et quarante nuits, et je détruis tout !!!

arche-noe.jpgSix mois plus tard, Dieu retourne visiter Noé et ne voit qu'une
ébauche de construction navale.

- Mais, Noé, tu n'as pratiquement rien fait ! Demain il commence à pleuvoir!

- Pardonne-moi, Tout Puissant, j'ai fait tout mon possible mais les temps ont changé: 
 - J'ai essayé de bâtir l'arche mais il faut un permis de construire et l'inspecteur me fait des ennuis au sujet du système d'alarme anti-incendie.

- Mes voisins ont créé une association parce que la construction de l'échafaudage dans ma cour viole le règlement de copropriété et obstrue-leur vue. J'ai dû recourir à un conciliateur pour arriver à un accord.

- L'Urbanisme m'a obligé à réaliser une étude de faisabilité et à déposer un mémoire sur les coûts des travaux nécessaires pour transporter l'arche jusqu'à la mer. Pas moyen de leur faire comprendre que la mer allait venir jusqu'à nous. Ils ont refusé de me croire.

 - La coupe du bois de construction navale s'est heurtée aux multiples Associations pour La Protection de l'Environnement sousle triple motif que je contribuais à la déforestation, que mon autorisation donnée par les Eaux et Forêts n'avait pas de valeur aux yeux du Ministère de l'environnement, et que cela détruisait l'habitat de plusieurs espèces animales. J'ai pourtant expliqué qu'il s'agissait, au contraire de préserver ces espèces, rien n'y a fait.

-  J'avais à peine commencé à rassembler les couples d'animaux que la SPA et WWF me sont tombés sur le dos pour acte de cruauté envers les animaux parce que je les soustrayais contre leur gré à leur milieu naturel et que je les enfermais dans des pièces trop exiguës.

 - Ensuite, l'agence gouvernementale pour le Développement Durable a exigé une étude de l'impact sur l'environnement de ce fameux déluge.

- Dans le même temps, je me débattais avec le Ministère du Travail qui me reprochait de violer la législation en utilisant des travailleurs bénévoles. Je les avais embauchés car les Syndicats m'avaient interdit d'employer mes propres fils, disant que je ne devais employer que des travailleurs hautement qualifiés et, dans tous les cas, syndiqués.

- Enfin le Fisc a saisi tous mes avoirs, prétextant que je me préparais à fuir illégalement le pays tandis que les Douanes menaçaient de m'assigner devant les tribunaux pour "tentative de franchissement de frontière en possession d'espèces protégées ou reconnues comme dangereuses".

Pardonne-moi, Tout Puissant, mais je n'en peux plus. Je suis bourré de médocs, je ne dors plus, bref, j'abandonne le projet.
 
Aussitôt les nuages se sont dissipés, un arc-en-ciel est apparu et le Soleil a lui.

- Mais tu renonces à détruire le monde ? demanda Noé.
 

 - Inutile, répondit Dieu, l'administration s'en charge..!
 


 

15:32 Écrit par Aline Amball | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

LE (vrai) LANGAGE DES FEMMES

chaussa    Le vrai langage des femmes

Oui = non    Non = oui    Peut-être = non  J’aurais besoin = je veux

Je suis désolée = tu vas le regretter C’est ta décision = tu te trompes

Fais ce que tu veux = tu vas payer ça plus tard

Je voudrais te parler = je veux me plaindre

Je ne suis pas fâchée = bien sûr que je suis fâchée

Sois romantique, éteins les lumières = je me trouve grosse, je ne veux pas que tu me voies

Cette cuisine n’est pas pratique = je veux une nouvelle maison

Je t’aime = j’ai quelque chose à te demander qui va coûter cher

 

Je suis prête dans une minute = enlève tes chaussures, assieds-toi et regarde la télé

Apprends à communiquer = apprends à être d’accord avec moi

 

09:00 Écrit par Aline Amball | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |